Réussir en grammaire au CM : les leçons à manipuler

Réussir en grammaire au CM : les leçons à manipuler

Cette année, en CM1/CM2, je vais utiliser le tant attendu tome spécial CM de Réussir en Grammaire, écrit par Lala et publié aux éditions Retz.

J’aime beaucoup le fonctionnement de cet ouvrage, j’avais déjà utilisé les versions Ce1 et CE2 quelques années auparavant.

La communauté s’est vite emparée de tout cela et des ressources sont déjà partagées sur le site de l’auteur : paperboards, rituels, jeux et cie.
J’ajoute ma pierre à l’édifice en proposant, avec l’accord de l’auteur, des leçons à manipuler construites à partir des traces écrites proposées dans le livre.
Je mettrai donc au fur et à mesure de leur construction les leçons dans cet article.

Avant cela, je vous partage ma programmation pour la période 1, je n’ai pas tout fait car je vais certainement procéder à quelques ajustements pendant les prochaines vacances. J’ai fait le choix de faire 3 séquences puis 1 semaine d’ateliers de révision. Les dates et durées des séances sont en lien avec mon emploi du temps.

 

Les leçons à manipuler

1- Les groupes dans la phrase

J’ai gardé la mise en page « carte mentale » et j’ai rendu ça interactif : l’élève va devoir se poser la question « Qu’est-ce qui est indispensable et qui dit de qui on parle ? » –> le groupe sujet, « Qu’est-ce qui est indispensable et qui dit ce qu’on en dit ? » –> le groupe verbal.

Ici on ne précise pas les compléments essentiels qui seraient rattachés au groupe verbal car c’est la première leçon qui se veut générale. On rentrera dans les détails dès le chapitre 4.

Le Qr code renvoie aux vidéos des fondamentaux de Canopé.

Quant à l’enveloppe, dedans les élèves glisseront les étiquettes qui servent pendant les séances, et derrière on aura fait une marque au crayon de couleur en fonction du groupe. Ils pourront ainsi se réentrainer.

 

 

2- Le sujet

[J’avais choisi le jaune pour coller à la couleurs des groupes dans la phrase, mais non, le groupe sujet n’est pas jaune mais bleu !!! Je suis perdue dans les couleurs, pas encore l’habitude ! Donc en attendant une nouvelle photo avec la leçon en bleu, je remercie Marie-Emmanuelle de m’avoir ouvert les yeux 😉 ]

3- Les phrases affirmatives et négatives

Cette leçon ne parle pas des phrases exclamatives car ça n’est pas une leçon sur les formes de phrases mais juste sur affirmative/négative.
J’ai fait une leçon à manipuler l’an passé sur les formes de phrases, toujours dispo ici.

 

4- Le verbe

 

8 réactions au sujet de « Réussir en grammaire au CM : les leçons à manipuler »

  1. Bonjour
    Toujours géniale par ton partage.
    Merci beaucoup.
    J’ai déjà travaillé les leçons interactives en m’inspirant de toi.
    Je pense commencer à concevoir mon cahier de leçons avant que les vacances s’achèvent.
    Est-ce que tu vas publier d’autres leçons?
    Merci mille fois pour ton partage et bon courage.

  2. J’adore ton travail ! 🙂 Je pense que je vais adopter tes LAM 😀 Je n’avais pas pensé à une petite période de rebrassage entre les modules, je vais m’en inspirer pour ma programmation 😉

    1. Merci Christine ! J’ai adopté la période de rebrassage car il n’y a « que » 24 séquences sur 36 semaines donc on peut se laisser un peu de marge, et ça évite les phases d’évaluation en fin de période je n’aime pas ça !

  3. Bonjour
    Très idées de manipulation digne de la méthode heuristique de français !
    Question : tu commences dans le vif du sujet dès le 2 septembre ? Pas d’évaluation diagnostique ?
    Moi je commence à rentrer dans les apprentissages uniquement une semaine après… le temps de se mettre au point des règles de vie, presentation dès cahiers… évaluation… mais je suis au collège avec 4h de français / semaine seulement
    A bientôt de te lire

    1. Ah ah la MHF, on en reparlera bientôt ! Je commence la première semaine oui, les évaluations diagnostiques je n’en fais pas sous forme traditionnelle sur feuille parce que je trouve ça un peu violent comme rentrée. Mais je faisant ces premières notions justement qui sont une redite, je cerne vite les niveaux des uns et des autres. Et si vraiment je veux évaluer, je prends plutôt une situation de jeu 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.