Le projet Willwéa

Le projet Willwéa

Après la très belle expérience du Grand Voyage l’an passé, je n’ai pas résisté à l’envie de créer un nouveau projet pour cette année.

Les élèves font leur rentrée de janvier 2019 dans l’école de magie Willwéa.

Willwéa c’est une simulation globale, dispositif issu de l’enseignement du FLE (Français Langue Étrangère).

J’ai détaillé les origines et le fonctionnement d’une simulation globale dans un précédent article, mais si je résume rapidement, « une simulation globale est un protocole ou un scénario cadre qui permet à un groupe d’apprenants (…) de créer un univers de référence, un immeuble, un village, une île, un cirque, de l’animer de personnages en interaction et d’y simuler toutes les fonctions du langage que ce cadre, qui est à la fois un lieu thème de référence et un univers de discours, est susceptible de requérir. » (Francis Debyser, Bureau d’Études des Langues et des Cultures).

Ce dispositif a porté ses fruits dans ma classe l’an passé : investissement des élèves, motivation, entrée dans les situations d’apprentissage facilitée, productions diverses et variées et compétences numériques développées.

Je m’y replonge donc avec grand plaisir pour une aventure créée de toute pièce dans un monde imaginaire et féérique. Je m’inspire largement de l’univers d’Harry Potter, univers qui me fascine moi même. Mais je n’ai pas voulu calquer sur cette histoire car il ne s’agit pas simplement d’un fonctionnement de classe et d’une déco, il s’agit d’un jeu de rôles immersif, et les élèves ne peuvent pas créer très librement s’ils ont le scénario original en tête.

J’ai donc décidé d’inventer école de magie au même titre que Poudlard, Beauxbatons ou Durmstrang, dans le monde des sorciers, mais qui nous laisserait toute la part de création possible et imaginable. Et j’espère dans l’année pouvoir organiser une Coupe de Feu dans laquelle différentes écoles s’affronteraient, comme dans le tome 4 de la célèbre saga.

Le projet Willwéa me permet de relancer mon fonctionnement en classe coopérative. J’ai lu cet été avec beaucoup d’intérêt le livre de Sylvain Connac Apprendre avec les pédagogies coopératives. J’y consacrerai un article spécifique mais je dois évoquer quelques dispositifs que je vais utiliser tels que la mise en place d’une monnaie intérieure : le Wix. Cette monnaie est constituée de 3 pièces conçues et imprimées par mon mari (merci ❤), de différentes valeurs. Les élèves les recevront à plusieurs occasions : travail en classe, efforts, responsabilités assurées, et primes exceptionnelles.

Ils pourront dépenser ce butin dans notre boutique le Bazar du Dragonlion. Objets physiques (baguettes magiques confectionnées par mes soins, potions magiques, coloriages animés …) ou privilèges et activités (rester en classe à la récréation, organiser un goûter, profiter d’un moment de détente collectif…) seront à la disposition des bourses de mes petits sorciers. Ce système de récompense a pour objectif de motiver les élèves à fournir des efforts à l’école et de matérialiser la récompense par un objet ou une activité plaisir. Les privilèges étaient déjà utilisés dans la classe, choisis par les élèves, ils seront donc transformés pour coller à la nouvelle monnaie d’échange.

Les élèves seront répartis en 4 maisons soit 4 groupes qui auront des missions communes. J’ai choisi de faire des groupes hétérogènes et les élèves découvriront leur maison lors de la cérémonie du choixpeau. Comme dans Harry Potter, la coupe des 4 maisons récompensera le groupe d’élèves avec le plus de points. Les membres d’une même maison devront d’entre-aider et collaborer tout au long de l’année pour gagner des points, mais des actions individuelles pourront également leur en faire gagner. Nous les symboliseront grâce à du sable versé dans de grands vases à l’effigie des maisons.

Mais parlons plutôt des objectifs d’apprentissage qui sont au cœur du projet.

Ils se situent majoritairement dans le domaine du français, et plus particulièrement dans la production d’écrits. Les élèves auront l’occasion de réaliser une carte d’identité en anglais (pas vraiment une production mais plutôt la compréhension d’un type d’écrit particulier), de rédiger une liste de fournitures à emporter à Willwéa (écrit à contraintes qui permettra de travailler sur les groupes nominaux, les déterminants, les adjectifs, les termes génériques et spécifiques), de produire des récits des aventures vécues, d’écrire des lettres et autres hiboux magiques … En parallèle, en littérature, nous étudierons le tome 1 d’Harry Potter. Le langage oral sera aussi travaillé grâce à la création d’une scène à jouer sur un fond vert, qui permettra aux élèves de s’immerger complètement dans l’univers créé.

D’autres domaines d’apprentissages seront aussi présents dans l’aventure Willwéa tels que les sciences ou encore les mathématiques.
En sciences, je vais commencer une séquence sur les mélanges et solutions, qui sera déguisée par un cours de potions magiques. Quant aux mathématiques, nous les travaillerons sous 3 aspects principaux : l’utilisation de la monnaie intérieure et de sa valeur pour les fractions et les décimaux; les volumes à partir des points gagnés par les maisons et la géométrie à travers différents projets artistiques tels que la réalisation d’une couverture de livre.

Le numérique a une part importante dans ce projet : chaque étape fera appel à des compétences numériques. Nous utilisons un cloud dans lequel sont stockés les documents, les élèves apprennent donc à y accéder, à utiliser les ressources présentes, les copier, les modifier, en créer. Ils apprennent à réaliser des documents multimédias et à les partager. Nous travaillons également sur le droit d’auteur et le droit à l’image, notamment avec la création de la carte d’identité. L’utilisation du fond vert et de son application (DoInk by Green Screen).

Voici un résumé des apprentissages prévus :

télécharger le document

Comme pour le Grand Voyage, je partagerai tous les documents créés au fur et à mesure, mais aussi les productions des élèves et les aventures vécues, sur les réseaux sociaux.

Si tout ça vous donne envie de vous lancer, n’hésitez pas à me contacter !

 

 

4 réactions au sujet de « Le projet Willwéa »

  1. Coucou,
    je te suis depuis peu sur la planète insta, je suis vraiment FAN de ton projet WILLWEA ! bravo !!
    J’aimerai vraiment me lancer à la rentrée.
    Comment as-tu créé les blasons? ils sont magnifiques !

    1. Merci ! J’ai hâte d’en savoir plus, n’hésite pas à me recontacter quand t’auras commencé !

  2. Bonjour Delphine,
    Ton projet Willwea, parmi tout le reste, est génial et me tente beaucoup avec mes cm2. J’avoue que j’ai peur de la masse de préparation à prévoir pour le lancer et du coup, j’ose te demander si finalement tu as publié tout ton travail dessus.
    En tous cas, merci pour tous ces partages.
    Bonnes vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.