Twitter en classe : pourquoi ? comment ?

Twitter en classe : pourquoi ? comment ?

Ça fait maintenant 5 ans que j’ai découvert les usages pédagogiques du réseau social Twitter au cours d’une animation pédagogique.

Je vous avouerai que je ne me suis pas lancée  dans une Twittclasse tout de suite, il m’a fallu un temps de découverte personnelle.
Je me suis donc créé un compte et j’ai commencé à suivre des personnes connues de mon entourage professionnel, des comptes plus institutionnels (Eduscol et cie) et des comptes d’enseignants qui partagent tout un tas de trucs super !

Et là, c’est fini tu y passes un certain temps par jour !! Et oui, tellement de choses partagées, très souvent intéressantes, et tu te dis toutes les 2 lignes « Ah oui ça serait cool de faire ça », « Je ne connaissais pas ce site c’est génial », « une nouvelle appli, hop je l’installe », bref, super, mais assez addictif !

On va peut être commencer par le commencement !

Le premier objectif de ce dispositif est de faire produire des écrits courts aux élèves.

En effet, en rédigeant un tweet (phrase ou texte court, 280 caractères autorisés), l’élève va pouvoir travailler les différentes compétences liées à l’écriture sans que ça ne soit un écrit qui nécessite beaucoup de relectures et corrections comme pour une « rédaction ».

Je parle là pour des élèves qui savent déjà écrire, mais des twittclasses existent dès la maternelle, en prenant la dictée à l’adulte pour la rédaction des messages !

L’outil est motivant pour les élèves : on va sur un réseau social ! Et oui, c’est au programme d’apprendre à nos élèves à utiliser internet et les réseaux sociaux avec précaution.
C’est donc l’occasion d’un bon travail sur son identité numérique, ce que l’on dit de soi sur le net, ce que l’on partage comme informations, le droit à l’image, le droit d’auteur, tout ça quoi !

Quand on voit que pas mal d’élèves ont déjà un compte sur un ou plusieurs réseaux sociaux et comment ils s’en servent, je me dis que c’est vraiment utile de leur apprendre le fonctionnement de ce type d’outils utilisés personnellement au quotidien.

Et puis quel attrait pour les élèves d’écrire dans le but d’être lu par quelqu’un d’autre que la maitresse… Là, leurs parents peuvent suivre le quotidien de la classe, ils peuvent correspondre et échanger avec d’autres classes, du bout du monde.

Bref, c’est très riche !

Pour se donner un aperçu chiffré, voilà ce que ça a donné pour mes élèves :

J’ai préparé une sorte de guide qui récapitule les points du programme travaillés grâce à cet usage, la démarche pour se créer un compte personnel (qui sera la même pour créer le compte de la classe), des idées de productions de tweets et des exemples de productions de mes élèves (et la totalité de leurs productions sur leur compte : @ce2cm1Lavoisier)

Vous utiliserez donc un compte pour la classe entière, je ne leur ai pas laissé le mot de passe, soit j’ai installé l’application sur les tablettes et j’ai mémorisé le mot de passe, soit s’ils se connectaient via un navigateur (de la tablette ou du PC), je leur demandais de rentrer l’adresse mail de la classe et je n’avais plus qu’à taper le mot de passe.

J’en profite pour vous parler d’une petite astuce si vous n’avez pas de matériel. Vous pouvez récupérer des smartphones dont vous ne vous servez plus (ou même osez demander aux familles, en expliquant bien l’objectif), pas besoin de carte SIM, mais juste d’une connexion. Moi je partage ma connexion de téléphone, ça ne dépasse pas mon forfait, après s’il y a le wifi à l’école ça marche aussi. Vous gagnerez en mobilité et en efficacité si plusieurs élèves tweetent en même temps ! Et vous pourrez vous en servir comme d’une tablette donc recherches internet, visionnage de vidéos, jeux en ligne etc.

Je fais toujours une séance d’introduction et de présentation du dispositif aux élèves, nous examinons des comptes d’autres classes, et nous écrivons notre charte d’utilisation.

Voici celle qui a été rédigée par mes élèves cette année, je les guide bien sûr pour trouver les points. Elle est affichée dans la classe et signée par tous.

(Il est précisé 140 caractères car en septembre c’était ainsi, ça a évolué vers 280 caractères dans l’année).

Ensuite pour la production de tweets, soit ils ont tous à produire un tweet avec une consigne donnée, par exemple « Rédige un tweet pour raconter une activité de la journée » soit nous participons à un défi et dans ce cas la consigne est donnée par la personne à l’initiative du défi, par exemple :

Dans ce cas, nous cherchons ensemble et rédigeons collectivement.

Dans la classe, j’ai un espace dédié :

Pour essayer de suivre un peu leurs progrès dans la productions d’écrits et dans l’utilisation pertinente du réseau social, j’ai créé un référentiel de ceintures de compétences, sur le même principe que mes autres ceintures. J’ai eu le plaisir (et la chance) d’échanger à ce sujet avec Eric Hitier qui m’a partagé ses « badges » liés aux usages numériques. Je vous conseille au passage d’aller faire un tour sur son site !

 

 

 

Évidement, j’ai présenté tout ça en réunion de rentrée, argumenté de beaucoup de pédagogie et sans insister sur le côté (qui fait peur) réseau social.

Les parents n’ont pas besoin d’avoir un compte pour aller consulter les tweets, je leur donne le lien, ils se connectent simplement. C’est s’ils veulent interagir qu’ils doivent se créer un compte. La moitié des familles l’a fait, plutôt pas mal pour une première année !

J’ai  fait une autorisation pour la diffusion de travaux, de voix, de photos et de vidéos. J’estime ne pas abuser de la diffusion de leur image, ils ont appris à demander aux autres s’ils pouvaient les prendre en photo et à faire valider la photo prise. Quand on montre une activité, on évite de mettre leur tête. Nous n’avons pas rencontré de problèmes. Les parents étaient ravis de suivre les aventures de leurs élèves, une m’a même confié que « maman enregistrait et imprimait tout ça pour lui faire un album souvenir ». J’aimerais tellement pouvoir voir ce qu’il se passe dans la classe de mon fils… !

Je vous mets ici l’autorisation donnée aux parents.

Je compte bien renouveler l’opération à la rentrée avec mes nouveaux élèves de CM1. Je partagerai le nom de mon compte de classe sur les réseaux, donc n’hésitez pas à me rejoindre sur Twitter : @DelphineThib !

Et bien sûr, j’attends un p’tit tweet !!

 

7 thoughts on “Twitter en classe : pourquoi ? comment ?

  1. Plus d’excuses pour ne pas me lancer …. premiere étape me creer un compte …..
    Allez c’est parti ….
    Merci

  2. Merci de tous ces renseignements. Cela va me permettre de cadrer un peu plus ma Twittclasse qui partait un peu dans tous les sens. Juste une question : de quel lien donné aux parents parlez-vous ?

    1. Je leur donne le lien vers notre compte, la page de profil. Comme ça ils ont accès à nos tweets !

  3. Merci pour toutes ces explications et les documents, c’est top quand on débute sur twitter 🙂
    Je viens de me créer un compte pour me familiariser avant de lancer ma classe avec #EMCpartageons 😉
    à bientôt sur twitter ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.