Mes badges de compétences

Mes badges de compétences

Ça faisait 4 ans que j’utilisais le système des ceintures de compétences en classe. Je n’en utilisais que dans quelques domaines car j’aimais pouvoir les construire et ça prend un temps fou, je m’étais donc contentée des ceintures de calcul mental, calcul posé, tables de multiplication, production d’écrits courts sur Twitter et conjugaison.
Je fais un petit bilan pour vous expliquer ce qui m’a fait changer, et ce sur quoi je me suis appuyée pour construire mon nouveau système d’évaluation positive et de valorisation des réussites :
J’ai aimé :
– le côté ludique des ceintures de couleur : ça parle bien aux élèves, ils font le lien avec le judo, la progression est visible et connue
– la personnalisation des apprentissages : chaque enfant progresse à son rythme dans les ceintures
– laisser le choix aux élèves de travailler celle qu’ils veulent, et de passer la ceinture au moment souhaité : on respecte le rythme de chacun
– l’entre-aide que cela implique : un élève couleur « jaune » peut aller solliciter un élève « bleu » pour progresser

J’ai moins aimé :
– le fait que certains soient bloqués sur une ceinture et stoppent leur progression, alors qu’ils pourraient réussir la suivante (je pense notamment aux calculs posés). Je pense qu’il y aurait donc des choses à revoir dans la progression que j’ai créée, mais même en modifiant l’ordre, j’ai toujours ce soucis. Après avoir échangé avec certains d’entre vous, vous m’avez indiqué faire « sauter » une ceinture à un élève bloqué, mais ça me gêne un peu.. !

Parallèlement à tout ça je me suis aussi intéressée aux Open Badges : « c’est tout simplement une image (numérique) dans laquelle sont contenues des informations ! Il est utilisé par des communautés de pratique, des organisations ou encore des individus pour reconnaître (ou revendiquer) une compétence, un savoir-faire, un savoir-être, une participation, un rôle, une réalisation, un engagement, une contribution, un projet ou un intérêt. » (source : OpenBadge Info). J’aime beaucoup le fait qu’une compétence précise puisse être valorisée, et qu’un badge serve de preuve à cela, ça matérialise la compétence acquise. Idéalement utilisés dans notre fablab, ils permettraient aux élèves de valider leur compétences sur l’utilisation d’une machine par exemple.

Alors j’ai décidé de créer des badges, pas des open badges qui font appel à une technologie particulière, mais des badges à acquérir en fonction des notions maitrisées. Chacun correspondra à une compétence liée à une notion. Pour garder l’idée de progression des ceintures que j’aimais, j’ai créé 3 niveaux d’acquisition symbolisés par 3 noms et couleurs :

J’ai construit des tableaux de compétences en maths et en français, par sous domaine. La plupart des notions sont déclinées en 3 niveaux de compétences, mais pour certains je me suis limitée à 2 voire une seule. J’ai essayé de formuler des compétences compréhensibles par les enfants bien sûr, j’ai donc volontairement retiré certains passages des programmes. Tout ce que je vous partage là est expérimental, je n’ai encore rien testé avec les élèves !! Mais je pense que cela peut aider à la réflexion de partager un essai, peut être même que certains d’entre vous essaieront aussi et nous pourrons en discuter…

Concrètement dans la classe ?
Quand je fonctionnais avec les ceintures de compétences, j’avais des créneaux de travail autonome où les enfants avaient une feuille de route, un contrat ou un plan de travail. Ils pouvaient donc travailler leurs ceintures et passer des tests pour les valider. Je pense fonctionner de la même façon à terme. Les référentiels de compétences seront collés dans le cahier de réussites et de progrès. Je vais proposer aux élèves un code pour indiquer dans les tableaux les compétences que nous sommes en train de travailler : l’étoile à côté du nom de la notion sera alors coloriée. Cela aidera l’élève à se repérer dans ce qui est déjà vu, ce pour quoi il peut trouver une leçon dans son cahier, des jeux, des exercices. Ce qui ne l’empêchera pas d’aller vers d’autres compétences à valider bien sûr, mais ça fera un premier tri parmi toutes les compétences.

Ensuite pour travailler sur un badge particulier, l’élève pourra utiliser des jeux de la classe (je sors des jeux spécifiques pour chaque notion, si vous en cherchez je vous conseille d’aller voir par ici, des dizaines de jeux ont été répertoriés par notion !), il pourra s’entrainer en ligne (j’utilise beaucoup Ortholud et learning apps), faire des exercices « papier ». Dans l’idéal il faudrait que je construise des parcours d’entrainement comme le fait Lala aime sa classe pour ses ceintures, je suis admirative ! Mais bon je ne peux pas tout faire d’un coup donc ça attendra. Je vais pour commencer guider les élèves au compte goutte avec ce que j’ai en classe.
Pour valider un badge, j’envisage plusieurs possibilités :
– je valide au cours d’une séance avec l’élève, les ateliers en petits groupes sont parfaits pour ça. Si en situation de jeu ou de travail de groupe je vois qu’il réussit, je lui valide tout simplement. Je n’aime pas passer systématiquement par l’évaluation écrite qui est chronophage et parfois inutile quand on constate soi même la réussite de l’enfant.
– l’élève me présente une preuve de réussite, je pense par exemple en géométrie ou en calcul posé. Je proposerai aussi aux enfants dans l’année le principe de « chef d’œuvre » emprunté à la pédagogie inversée : en fin de séquence d’apprentissage, l’enfant crée quelque chose qui résume ses acquis (quizz, mots croisés, exposé, carte mentale…).
– je propose à l’élève un test comme ceux que j’avais pour les ceintures.
Là encore j’ai du travail ! Il faudrait que j’ai sous la main des tests pour valider les badges… J’y pense, mais ça sera long !
La date de validation du badge sera tamponnée dans leur cahier de réussites et ils recevront un autocollant correspondant au badge obtenu. L’objet matériel qu’est cet autocollant matérialise la réussite.

Je vais tenter de mettre des tableaux de progression en classe, pour que les élèves puissent se référer à leur camarades qui ont validé tel ou tel badge. Ce qui me fait peur, c’est la quantité de données ! Le tableau est assez énorme… Je vais essayer de l’imprimer en A5 déjà pour réduire un peu, et puis on verra. Tout est en phase de test.

Je vous partage donc les référentiels de compétences, les badges à imprimer et les fichiers pour découper à la Silhouette (en print and cut). Je ne mets pas les fichiers modifiables car j’ai eu de mauvaises expériences avec ceux des ceintures de compétences, modifiés et repartagés mais perdant l’esprit de ce que j’avais construit, je partage donc les PDF, pour tester si vous avez envie, pour vous en inspirer pour autre chose peut être…

  • Référentiels de compétences PDF : j’ai fait 2 versions, la première (celle sur laquelle j’ai travaillé) présente tous les badges les uns à la suite des autres, ça fait quand même plus de 10 pages par élève. Alors je me suis dit que je n’allais peut être pas tout donner d’un coup donc j’ai remanié le fichier pour pouvoir imprimer page par page et donner au compte-goutte/

version « fichier pour 1 élève »
  version « fichier page par page (2 A5 identiques sur la même page) »

  • Badges (personnalisés, à venir dans l’année, je vais les faire au fur et à mesure !)
  • Fichiers de découpe (fichier des badges pour faire sur papier autocollant par exemple, je règle le badge sur 30 mm pour qu’il aille dans le cercle + 1 affichage)

Si vous testez n’hésitez pas à me faire un retour !

4 thoughts on “Mes badges de compétences

  1. C’est top! J’ai des ce1/ce2, je vais l’adapter et pourrais vous envoyer mon travail à partager, merci beaucoup🙏Charlene

  2. Merci pour ce travail. Je travaillais également avec les ceintures mais comme toi j’avais des élèves qui bloquaient sur une ceinture et qui n’avançaient plus. Je me posais la question à savoir si je maintenais ce dispositif ou comment le modifier pour éviter l’abandon et tu viens de me donner une solution. Je vais tester du coup. Merci beaucoup encore sachant que je garderai certaines ceintures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.