Les ceintures de compétences

Les ceintures de compétences

Demain je me jette à l’eau : les ceintures de compétences feront leur entrée dans la classe !

Ça fait déjà un petit moment que je lis des articles chez pas mal de blogueurs sur les ceintures de compétences. Différents dispositifs, différents matériels, différentes organisations, tous la même envie : faire progresser les élèves à leur rythme et d’une façon ludique et agréable !

Alors voilà mes sources d’inspirations : sur son site, François Lamoureux explique très précisément, vidéos à l’appui, comment il a mis en œuvre ce dispositif dans sa classe, pour une version 100% numérique ! Ça donne très envie, seulement je ne me sentais pas encore de me lancer comme ça, il me faut déjà expérimenter le dispositif avant d’avoir ce type de pratique experte.

J’ai suivi ensuite ses aventures à travers « Nos ceintures de compétences », une équipe d’enseignants qui a réalisé un super travail pour tous les domaines !

Et puis je suis passée par l’incontournable site de Charivari, qui m’a définitivement convaincue avec son article « 9 bonnes raisons d’adopter les ceintures de compétences en classe ». J’utiliserai donc dès demain son travail sur les ceintures de tables de multiplications.

Enfin, sur Twitter, de nombreux témoignages et ressources circulent. C’est une source primordiale pour moi, qui me permet de me tenir informée en permanence et de rester à l’affût des dernières avancées dans le monde de l’éducation. Dernièrement, c’est Eric Hitier (@meacid57), enseignant innovant et toujours partant pour échanger et partager, qui m’a permis de réaliser mon 2nd référentiel de compétences dédié à l’utilisation de Twitter en classe.

Les ceintures de tables de multiplication, pourquoi ? comment ?

J’avais envie de commencer par un apprentissage qui pouvait être un peu décroché du reste. Je veux plutôt dire que je ne me sentais pas de lancer des ceintures sur la numération, toute la numération. Les ceintures de tables que propose Charivari semblent être une très bonne entrée en matière.

J’ai légèrement remanié les fichiers, principalement dans la forme, pour que ça « colle » avec le reste de mes propositions de classe, et puis aussi pour m’approprier le contenu et le fonctionnement, et j’ai changé une des couleurs de ceinture (mauve est devenue grise), pour un soucis de vocabulaire très proche de la ceinture violette.

Voici donc le référentiel des ceintures de tables que les élèves recevront demain, ils le colleront dans leur cahier de réussites et de progrès :

La réglette sur la droite c’est un outil de synthèse que j’ai créé afin que les élèves puissent visualiser d’un coup d’œil où ils en sont dans leurs progressions, toutes ceintures confondues. Dès qu’ils passeront une ceinture, ils recevront un ruban de la couleur correspondante, et iront l’attacher symboliquement sur leur réglette. C’est une manière aussi de matérialiser leur réussite.

Alors pour le matériel, c’est bon ! Maintenant il faut voir comment travailler ces ceintures de compétences !

Parce que les tables de multiplication, pour moi, ça n’est pas un apprentissage par cœur à se tirer les cheveux pour les retenir ! Il faut que ça fasse sens, et tout ça, ça se construit !

J’ai donc fabriqué un jeu de manipulation pour que les élèves construisent les tables, ensuite ils pourront s’entrainer à les restituer avec d’autres jeux divers et variés.

Ce jeu, décliné en 2 niveaux (tables de 2 à 5 et de 2 à 10), se résume ainsi : un tableau de Pythagore, des cartes résultats et bien sûr du matériel de manipulation – ici des cotillons que j’ai collés par paquets de 2, 3, 4 etc.

L’élève commence donc par énoncer son calcul, par exemple, « 2 x 2 », puis par expliciter qu’il s’agit de 2 paquets de 2, il sort le matériel, puis compte les boules et trouve ainsi le résultat. Il colle la carte résultat correspondante et poursuit. Une carte auto corrective est disponible pour vérifier ses résultats à la fin.

Les élèves y ont joué par 2, les interactions sont très constructives et permettent de faire justifier à chacun son point de vue. Et puis ça a également permis de mettre en évidence la commutativité de la multiplication. Quand on dit 2 x 3, certains pensent en premier à 2 paquets de 3, d’autres à 3 paquets de 2. Dans ce cas, chaque élève forme la quantité avec les boules et constate que le résultat est le même !

Ce qui m’a surtout plu, c’est d’avoir entendu les élèves s’extasier devant les résultats, comme surpris que ça puisse être le même résultat que celui qu’ils ont appris par cœur.

Pour le matériel à imprimer, c’est par ici !

Certains s’en servent encore et s’en serviront jusqu’à ce que le sens soit bien compris, ensuite ils passeront à des entrainements.

Pour cette étape, j’ai une boite de jeux à manipuler :

Vous reconnaitrez certainement les jeux Multiplipotion et TamTam multimax, tous deux découverts (encore) chez Charivari. J’ai également utilisé chez cette dernière les cartacharis des multiplications, rangées par niveau de difficulté.

Les élèves accrochent bien, et ils aiment aussi les « vrais jeux », autres que ceux que la maitresse fabrique le dimanche !

Enfin, pour compléter les jeux, je leur propose des activités en ligne via Learning apps, Multix ou encore Mathoux Matheux.

Quand l’élève se sentira prêt, il pourra s’inscrire pour passer le test de ceinture. J’ai prévu un affichage plastifié.

Je leur donnerai donc le test, qui est confidentiellement enfermé dans cette petite boite spéciale :

Voilà pour les grandes lignes, plus qu’à mettre en œuvre !!

Je mets à disposition les différents fichiers ici :

– le référentiel « ceintures de tables de multiplication »

 

 

– les tests de ceintures

 

 

– les intercalaires pour ranger les tests dans une boite

 

 

– les réglettes pour accrocher les rubans-ceintures

 

 

– l’affichage pour demander le passage de ceinture

 

 

Les ceintures « Twitter », pourquoi ? comment ?

Je voulais lancer en parallèle une autre ceinture, pour qu’ils puissent visualiser leurs progrès dans 2 domaines différents.

Twitter étant un outil qui les séduit beaucoup, je me suis dit que ça devrait être sympa de proposer des ceintures pour cet usage. Et puis contrairement aux ceintures de tables, cela met en réalité en jeux plusieurs compétences, en français, en EMI …

J’ai vu il y a quelques temps Eric Hitier proposer des badges pour Twitter, l’ENT, le blog … je l’ai donc contacté pour voir ce qu’il proposait à ses élèves.

Alors voilà ce que ça donne, très largement inspiré par son travail :

et le référentiel est par ici

 

 

Je ne manquerai pas de compléter cet article avec les expériences et les retours des élèves dans quelques temps !

 

14 thoughts on “Les ceintures de compétences

  1. Quel beau travail ! Je pense m’y mettre des l’année prochaine en Ulis collège. Je commence à préparer mes outils pour être prête en septembre. Merci beaucoup !

  2. Bonjour!
    Je découvre ton site! Il m’inspire beaucoup!
    J’ai une petite question d’organisation. Quand proposes tu les entrainements et les passages de test? Sur quel créneau?
    Merci de ta réponse et de ton travail

    1. Merci ! Pour les ceintures, les élèves s’entrainent pendant leur créneau de plan de travail. Ils s’entrainent donc toutes les semaines, mais pas sur toutes les ceintures forcément, je varie, mais ils sont toujours libres de s’entrainer s’ils veulent ! Ils ont au minimum 1h par jour de plan de travail, pendant que je suis en maths avec l’autre niveau de classe (ce2/cm1). Quant aux tests, à leur demande, pendant un moment où je ne suis pas en apprentissage avec un groupe. N’hésite pas si tu as besoin d’autres compléments 😉

  3. Un grand merci pour ce super travail et pour tous tes partages !! C’est adopté pour la rentrée 🙂

  4. Merci pour ce formidable travail !!!
    Je pense utiliser tes ceintures pour les calculs posés et les tables. Je vais faire MHM aussi à la rentrée avec des CM1/CM2 !!! Par contre, je n’arrive pas à ouvrir tes docs modifiables en format Publisher. Peux-tu m’aider ?
    Merci

    1. Merci Maud pour ton retour ! As-tu bien publisher d’installé sur ton PC ? Parfois on ne le met pas en installant Office car on se dit que ça ne servira pas…

        1. Rien de lisible ? Je penserais à un problème de polices d’écriture sinon… j’utilise beaucoup « Better Together » et « Pacifico » comme police non habituelle..

  5. Bonjour,

    Merci pour ces partages sur les ceintures…Je vais utiliser MHM avec mes CM1/CM2 à la rentrée et par la même occasion adopter tes ceintures! super!
    J’ai une petite question, les fiches que tu proposes, ce sont bien les tests et non pas les fiches d’entrainement?

    1. Oui c’est ça ce sont les tests à passer. Pour s’entrainer, ils doivent trouver une opération qui rentre dans les critères du niveau de la ceinture en cours , la poser et vérifier à deux ou à la calculette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.