3 jours à Ludovia

3 jours à Ludovia

Tous les étés a lieu à Ax les Thermes, dans le Sud Ouest, l’université d’été Ludovia. J’habite assez loin de cet endroit, alors je me contente de suivre sur les réseaux ce qui s’y passe à travers les différents témoignages de ceux qui y sont.
Mais cette année, Ludovia a proposé son université d’automne en Belgique, et là c’est bien moins loin de chez moi !

Nous nous sommes donc décidés mon mari et moi à prendre quelques jours de détente dans la ville thermale de Spa pour découvrir les fameuses rencontres Ludovia.

Sur 3 jours, on vous propose des ateliers, des conférences, des rencontres, des tables rondes, des colloques scientifiques bref vous trouvez forcément quelque chose à votre goût !

Voici un résumé de mes découvertes (oui on n’a pas assisté à tous les ateliers ensemble !) :

Conférence inaugurale de Margarida Romero

Margarida Romero, directrice du Laboratoire d’Innovation et Numérique pour l’Éducation (LINE) de l’ESPE de Nice chez Université Côte d’Azur et professeure associée à l’Université Laval au Canada, présentait son guide activités techno-créatives des enfants du 21ème siècle. Elle définit 5 compétences clés. Voyez un extrait en ligne en cliquant sur l’image.

 

L’application Glide

L’application Glideapp permet de créer une interface interactive à partir d’un Google Sheet (document excel de Google).
Plutôt que mille mots essayez celle là :Vous pourrez trouver un tuto vidéo de Mélanie Fenaert par ici, c’est d’ailleurs elle qui menait l’atelier avec Sébastien Franc, merci à vous deux !
Mallory a également publié des ressources à ce sujet, et notamment 2 applis créées pour les maths en CM, c’est top !

J’y vois pas mal d’usages pour la classe : ressources à mettre à disposition des élèves sur un thème particulier, je pense par exemple à une recherche sur les romains, on peut y mettre tous les documents que l’on voudrait utiliser avec eux, puis on pourrait y rajouter après la leçon et des créations des élèves.

Je pense qu’on en reparlera bientôt !

Classcraft

Classcraft c’est une plateforme pour ludifier l’enseignement, présentée ici par Tommy Berben. Il s’agit d’un système de gestion de la motivation dans lequel les élèves incarnent des héros (mages, guérisseurs, guerriers) et pour lesquels ils ont différents points (expérience, vie..). Les actions qu’ils feront en classe auront une incidence sur leurs personnages. Bien sûr l’idée est plutôt d’encourager les comportements (aider un camarade rapporte des points par exemple, ou être poli). Une gestion par équipe est également faisable. On peut également y ajouter des quizz, utiliser un sonomètre et certainement bien d’autres fonctionnalités.

Je n’ai pas encore testé plus précisément, mais je pense que ça s’adresse vraiment aux plus grands, voire à des collégiens/lycéens. A creuser pour ceux qui aiment l’esprit jeu vidéo !

 

Les petits détectives

C’était un atelier qui me tenait à coeur, et qui entrait pile dans mon nouveau projet « la FLix Academy » : les petits détectives de Marie Soulié. Elle est prof de français au collège et mène avec ses élèves des simulations globales. Et vous savez que j’ADORE les simulations globales !! Beaucoup de numérique dans son travail, de chouettes idées à reprendre ou décliner, et en plus elle partage tout ça sur son blog.

 

Des albums autour des œuvres d’art

La belle collection « Pont des arts » qui propose d’aborder des œuvres d’art par la littérature de jeunesse. Merci à l’équipe de Canopé Charleville pour la présentation.

 

Do.doc

Do.doc c’est un logiciel open-source conçu par l’Atelier des Chercheurs qui permet de capturer des médias (photo, vidéo) et de les mettre en page très facilement puis de les publier. Une façon rapide et efficace de faire créer aux élèves des documents multimédias.

 

Le projet FabLab à l’école

J’ai pu toucher d’un peu plus près le projet qui va animer mon année scolaire : le fablab à l’école !

Canopé Grand Est et Univers sciences s’associent pour proposer une expérimentation dans 10 classes de notre région, et j’ai la chance d’en faire partie ! L’idée est d’inclure dans la classe des machines et de développer des compétences techno-créatives à travers des projets de fabrication qui permettront de travailler tout un tas de compétences des sciences, au français, à l’art, à l’EMI et j’en passe.

Pour info quand même un Fablab (contraction de l’anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets. Vous aurez bien compris que dans le cadre de l’école il ne s’agira pas d’ouvrir au public mais en tous cas d’y avoir les mêmes activités. Je parlerai plus d’ailleurs de Makerspace.

N’hésitez pas à suivre le compte Twitter dédié !

 

Programmation avec Micro:Bit et Draw Your Game

Deux enseignants belges, Laurie DeCoppin et Jonathan Ponsart, partageaient leur fonctionnement en binôme dans une classe où les projets numériques sont fort présents. Ils avaient amené pas mal de matériel pour tester (merci !). J’ai donc essayé de programmer une carte électronique Micro:Bit, sorte de petit ordinateur programmable. Ils avaient également un livre très bien fait pour débuter et même aller vers des projets plus poussés : 40 activités avec Micro:Bit de Dominique Nibart chez Eyrolles. Grâce à un tuto du livre j’ai pu programmer la carte pour qu’elle fasse comme un dé : lorsqu’on la secoue un chiffre apparait au hasard (entre 1 et 6 dans ma programmation).

Ce qui est bien c’est que même sans le matériel physique on peut programmer car il y a une interface de programmation et de visualisation du programme, je vais donc pouvoir commencer en classe en attendant que le matériel n’arrive :

Et toujours dans leur atelier j’ai testé l’application Draw Your Game : tu dessines avec 4 couleurs sur une feuille, tu prends en photo dans l’appli et ça te crée un jeu vidéo dans lequel le personnage doit progresser.C’est gratuit et disponible sur Android et IOS.

Les 4 couleurs différentes permettent de créer un monde à votre goût:
▶ Le noir représente des sols immobiles
▶ Le bleu permet de créer des objets mobiles que le personnage peut pousser
▶ Le vert permet de créer des éléments qui font rebondir le personnage
▶ Le rouge permet de créer des objets qui détruiront le personnage ou les objets bleus

Si le côté ludique est très présent, et qu’on peut se questionner sur l’utilité de ce type d’activité (mais j’en trouverai, surtout pour la logique « si je mets un bloc rouge je ne pourrais pas passer alors j’aurais besoin d’un bloc noir pour passer au-dessus » …), certains profs s’en sont servis en application d’une notion, ici avec l’exemple de l’absorption intestinale (2nd degré bien sûr) :

 

L’application Kaligo

J’ai découvert l’application Kaligo pour l’écriture et le graphisme. Je ne suis pas spécialiste donc si vous avez testé ou si vous allez le faire, n’hésitez pas à me faire un retour ça m’intéresse (30 jours d’essai gratuit).

L’application « J’accorde »

Dans la série apps pour les élèves j’ai testé « J’accorde » qui propose des exercices en grammaire. L’interface est ludique, je vais la tester à la rentrée et ferai un retour.

Fond vert

Enfin un petit atelier « Fond vert » par François Julien qui m’a permis de découvrir comment incruster une image prise sur fond vert dans une image de notre choix avec Imovie (tuto vidéo par ici). Perso j’utilise l’application Green Screen et je l’aime bien, elle permet de se voir si on le souhaite en train de filmer et je trouve que c’est important pour les enfants.

Photo prise dans ma classe lors du projet Le Grand Voyage

 

Maintenant que j’ai tout écris je me dis que ça fait pas mal de découvertes en 1 jour et demi ! C’est vraiment plaisant de découvrir de nouveaux usages, de discuter avec des gens passionnés, ça met vraiment un coup de boost pour de nouveaux projets.

Un grand bravo à l’équipe organisatrice, je pense qu’on y retournera en 2020 !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.