L’aménagement de la classe version 2019/2020

L’aménagement de la classe version 2019/2020

Tous les ans j’essaie de faire le point sur l’aménagement de ma classe pour plusieurs raisons : j’aime prendre le temps de voir ce qui fonctionne et ce qui peut être amélioré, et il est important de voir les évolutions qui ont été guidées par des choix répondant (normalement) à des besoins.

Mon dernier article à ce sujet date d’il y a 8 mois et il y a eu des changements.

Pour commencer, j’aime bien reprendre une évolution un peu générale, une vue d’ensemble, qui selon moi laisse bien paraitre les modifications :

 

Certains dirons que j’ai la bougeotte, et ça n’est pas totalement faux, mais c’est surtout que l’espace évolue en fonction de ce qu’on vit au quotidien avec les élèves.

Quand tu aménages ta classe tranquillement pendant les vacances, sans élève, sans les chaises tirées parce qu’ils sont assis, il y a beaucoup plus de place ! Et puis une fois qu’ils sont là (et bien là les grands CM !) et bien parfois ça coince. Certains chemins sont impraticables, d’autres très serrés et ça n’est pas agréable. Alors on ajuste, on décale un groupe de table, on le réoriente, on dispatche un ilôt, bref on cherche, on réessaie et si ça marche tant mieux !! Une démarche expérimentale quoi !

Cette année, j’ai encore changé. J’ai finalement retiré mon fameux rideau vert qui me sert pour faire de l’incrustation vidéo car on ne s’en servait pas tous les jours, et le meuble sur lequel il était n’était pas très pratique.

Il a donc fallu trouver d’autres rangements pour compenser, et là mon super mari entre en jeu : il m’a fabriqué des étagères modulables en bois et impression 3D:

Ces étagères sont sur le petit muret que toutes les classes ont le long du couloir. Il parcourt donc toute la longueur de la classe et est un peu haut pour être bien accessible des enfants, j’essaie donc d’en faire un endroit de stockage bien utilisé. Il faut avouer que c’est vite le bazar, et qu’une collection de jolies boites serait idéale pour y ranger tout ce qu’on veut sans faire trop fouillis !

Pour rappel, j’ai retiré la seule armoire que j’avais en classe car d’une part je ne me servais pas tous les jours, ni même toutes les semaines de ce qu’il y avait dedans, et qu’en plus ça bloquait au moins 4m² si on prend en compte la place laissée pour l’ouverture des portes. J’ai décidé que ce qui ne pouvait pas servir aux élèves n’avait pas prioritairement sa place dans la classe (et aussi parce qu’on a la chance d’avoir un local de rangement). L’armoire est donc délocalisée. J’ai jeté aussi pas mal de preps que je gardais dans un classeur car je me suis rendue compte que j’avais tout en numérique, j’imprimais depuis le PC directement (photocopieuse en réseau) et que souvent si je réutilisais un doc je le modifiais. J’ai donc appliqué la règle du « pas servi dans les 2 ans, tu jettes ! ».

La grosse nouveauté de la rentrée a été la mise en place d’un canapé. J’en rêvais depuis un moment : c’est convivial et c’est une assise très agréable. Je l’ai eu pour 20e sur le bon coin, et il est en cuir, ce qui est top pour le nettoyage ! Dans cet espace plutôt cosy on trouve ma petite bibliothèque, pas énormément de livres mais ils sont assez récents et en bon état. Depuis la période dernière je vais aussi en emprunter à la bibliothèque pour faire un peu de renouveau.

Cet espace est utilisé pendant les phases d’autonomie (plan de travail, ateliers, travail en groupe/binôme), lecture (individuelle ou collective quand je leur lis une histoire, on se regroupe autour du canapé, on déplace des tables et on s’installe avec son coussin).

J’ai pu créer cet espace grâce à la disparition de l’armoire, ça offre aussi une belle surface d’affichage : derrière le canapé c’est l’espace de localisation de nos agents infiltrés (projet Flix Academy) et sur les côtés divers affichages dont le portrait de mes espions et des citations liées à la lecture.

Passons au coin de regroupement, communément appelé « le U » dans notre classe. C’est le centre névralgique de la classe, l’endroit où l’on se retrouve pour commencer et finir la journée, l’endroit des échanges, l’endroit où le groupe est constitué. J’adore cet endroit qui nous permet d’être tous ensemble. Il me rappelle bien sûr le coin de regroupement de la maternelle, c’est le même en fait ! Pourquoi l’abandonner en élémentaire ?

Notre U permet de recevoir la moitié de la classe sur les tables (j’ai un groupe de 9 élèves et un groupe de 11, dans le second cas 2 élèves utilisent les tables rouges, ou la table blanche, ou un ztool). Je vous entends dire « elle n’a que 20 élèves ». Oui… J’adapte ma classe à ma classe ! On verra quand j’en aurai 25 comment je ferai !

Le matin, ils viennent tous dans le U, c’est le moment de se dire vraiment bonjour, de présenter la journée, les responsables font leur travail et l’exposent à la classe (calendrier, présences, mot du jour…). On n’a pas besoin de cahiers ou autre, juste d’être ensemble. L’oral s’est beaucoup développé grâce au U.

Dans le U il y a un banc qui permet d’accueillir au moins 5 élèves, et puis le tapis, les poufs ou coussins qui y sont régulièrement déplacés.

J’utilise le U quand je fonctionne en groupes, par exemple en maths je fais l’atelier guidé souvent dans le U.

Je me mets principalement ici car il y a le TNI et quasiment toutes mes séances sont accompagnées du TNI. Le PC est donc naturellement à côté.

Il y a eu de gros changements de ce côté en 3 ans, peut être bien dans les premiers changements.

Je voyais beaucoup de profs dire qu’ils retiraient leur bureau, et que de toute façon ils ne s’y asseyaient jamais, comme si c’était honteux ! Oui je m’assois à mon bureau, mais oui surtout il prenait trop de place ! En le réduisant à une table double, montée au max (pour que je puisse utiliser le PC debout ou avec une chaise haute), j’ai gagné facilement 6m². Le bureau lui même plus la place derrière et devant. Donc une armoire + un bureau on est déjà à 10m² de gagnés, sur 54 ça fait pas mal !

Je l’aime bien ce bureau, j’ai mis en dessous une table d’élève comme ça si je corrige et que je rentre des infos sur mon PC je la tire et je m’installe.

Derrière le U il y a un chariot qui me permet de balader mes crayons et autre petit matériel de maitresse, et puis les cases des élèves.

Ils n’ont pas de place attitrée dans la classe pour permettre les déplacements. Ils bougent ainsi leurs affaires si l’activité nécessite de travailler ailleurs/autrement. On n’est plus coincés par les tables. Ça n’est pas simple au début car tous veulent aller à leur case au même moment. Si c’était à refaire je ferais des cases à différents endroits de la classe plutôt que toutes regroupées. Le matin tous vident leur cartable dans la case en bois de la classe, puis mettent leur sac dehors. Ils prennent ce dont ils ont besoin pour commencer la journée (généralement on commence par le plan de travail donc ils prennent leur fiche et les plus organisés prennent déjà du matériel pour attaquer). Quand dans la journée il faut du matériel (et que je n’ai pas anticipé) on a quand même réussi à trouver une technique : il y a 5 colonnes de cases, j’appelle la première ligne de cases, ils vont chercher leurs affaires et quand ils les ont prises ils appellent leur camarade du dessous et ainsi de suite. Pas de bousculade, et parfois même de l’entre-aide avec l’un qui prend le cahier de l’autre !

S’en suit un meuble de matériel commun : feutres, crayons de couleurs, stylos et cie (meuble fait en ramettes de papier, déjà 1 an 1/2 d’existence, tuto par ici !).
Et puis il y a le meuble rose… Il fait désordre… mais en réalité il est rangé ! C’est juste qu’il contient pas mal de choses. C’est le meuble de matériel : principalement mathématique, mais aussi dictionnaires, tétra’aides, jeux de société.

Et comme ça ne suffisait pas (plus d’armoire je rappelle !) j’ai récupéré d’une collègue le même meuble que le rose (que je n’ai pas pris le temps de repeindre). 

C’est le coin Sciences et Art, et ce qu’on veut en fait ! Disons que le matériel de ces domaines y est regroupé. J’ai pris 2 tables trapézoïdales pour faire un espace de travail modulable et mon mari m’a fabriqué des tabourets qui permettent de se glisser sous la table sans encombrer, et d’assoir quand même 6 élèves si besoin. Il y a également un PC fixe (perso) et une imprimante 3D prêtée par Dremel pour expérimenter la création/impression 3D en école primaire.

En avril dernier nous avons participé à un appel à projets de la mairie avec un dossier « aménagements flexibles » pour notre école, qui a été retenu et financé. J’ai donc eu la chance d’avoir quelques nouveaux meubles dont cette table haute. Il me manque encore les tabourets qui vont avec mais pour mes plus grands déjà c’est un espace agréable. Pour les plus petits, j’ai acheté un marche pied qui permet de s’en servir à hauteur.

Il faut encore que je cache un peu les câbles en tous genres qui débordent… On arrive à l’entrée de la classe avec une table ronde, utilisée quotidiennement elle aussi. C’est très agréable pour faire un jeu ou travailler à plusieurs. Je me mets souvent là quand je fais un atelier sous forme de jeu.

A côté de tout cela, il y a un îlot de 6 places, agrémenté d’un rangement central (fait maison, tuto ici).

Et pour finir, toujours grâce au financement de notre projet, j’ai reçu un super meuble à tiroirs qui me permet de mettre tous mes ateliers dedans. Une colonne français, une maths, et au milieu le reste ! Les tabourets oscillants proviennent également de ce financement, et ce sont les sièges les plus plébiscités par les élèves.

Je n’ai pas pensé à mettre de photos du couloir qui est lui aussi un espace de la classe, moins utilisé certes, mais quand même. Les élèves y vont parfois quand une activité nécessite un enregistrement de la voix par exemple. Il est aussi notre espace d’affichage-partage avec les autres enfants et adultes de l’école.

Pour conclure cet article, et revenir sur des questions ou remarques qui me sont faites régulièrement, voici, à mon sens, quelques points essentiels :

– ne change l’aménagement de ta classe que si un besoin émerge (de toi ou des élèves). C’est bien d’écouter de temps en temps ce qu’ils ont à dire sur LEUR classe et d’essayer ensemble d’améliorer avec les moyens du bord.

– la classe « flexible » n’est pas une question de meubles : on peut difficilement faire de l’enseignement frontal et descendant avec des élèves qui sautillent sur des ballons. Le changement de pédagogie est amplement lié à cette histoire d’aménagement

– si tu manques d’espace, pose toi et réfléchis à ce qui est dans la classe (meubles) et ce qui ne sert qu’à toi, qu’aux élèves et à vous tous. Et s’il y a des choses « que pour toi » (pas de péjoratif là dedans, j’ai des espaces rien qu’à moi hein !), quel est l’espace dédié (la mesure en m² est une donnée très intéressante). Quand j’ai calculé qu’1/5 de la classe n’était en fait que pour la maitresse, je me suis dit que je pouvais faire quelque chose !

– réfléchis plus largement à l’espace dans l’école : un local, un endroit ou entreposer un gros carton, une salle ou mettre en commun ses bouteilles de peinture (a-t-on besoin d’en avoir tous 10 teintes dans la classe ?) et dans ce cas on peut libérer de l’espace.

– avant d’acheter (oui moi aussi je veux une chaise suspendue et des sièges ergonomiques), recycle ! Un coup de peinture sur mes vieilles étagères et c’était comme neuf, avec un coup de peps en plus ! Pinterest est une mine d’idées, les réseaux sociaux en général. On peut bricoler, recycler, transformer, ou à moindre frais acheter d’occaz (vive les vide greniers). Demandez aussi aux familles, vous risquez d’être surpris !

– impliquez les élèves : ils y sont 6h par jour, ils ont des idées, des envies et des besoins surtout. Ne serait-ce que pour changer le plan de la classe.

– faites vous confiance : testez, expérimentez, revenez en arrière, recommencez !! Quel plaisir de bouger les meubles et d’avoir l’impression d’être dans un nouvel endroit.

En tous cas j’échangerai avec plaisir à ce sujet, envoyez des photos, on en parle !

Allez je vous laisse, je crois que mon salon demande un peu de changement…

 

4 réactions au sujet de « L’aménagement de la classe version 2019/2020 »

  1. Bonjour,
    Je vous remercie pour cet article très inspirant.
    Je suis aussi sans arrêt en train de bouger ma classe et de chercher la meilleure disposition en fonction des projets mais aussi du mobilier et de l’espace dont nous disposons !
    A ce sujet j’ai deux questions :
    – Vos élèves ont-ils un place attitrée où ils peuvent notamment ranger leur matériel dans un casier ? Si non, où rangent-ils les cahiers ?
    – Où mettez-vous les cartables la journée ?
    C’est un vrai souci pour moi qui n’ai malheureusement pas de couloir…
    Merci par avance,
    Cordialement,
    Amélie-Marie

    1. Bonjour Marie-Amélie, les élèves n’ont pas de place attitrée, ça facilite les déplacements. Ils ont donc des cases déportées (meubles en bois sous la fenêtre). Je suis en train de voir pour coudre des pochettes qui tiendraient sur le dossier des chaises pour y mettre un peu de matériel en cours de journée. Les cartables sont dans le couloir, donc c’est sûr que si vous n’en avez pas, c’est plus compliqué…

  2. Bonjour
    J’ai aménagé ma classe triple niveaux en classe flexible. J’ai du matériel mais je n’ai pas encore trouvé ce qui me convient vraiment. Ils ont toujours une place attitrée pour les affaires, mais se déplacent et travaillent avec qui ils veulent. J’ai utilisé le couloir.
    J’ai fait un u pour les apprentissages, apres ce sont des tables avec assises, une table Velleda tres grande,des tapis, des coussins, des tables petit déjeuner, des poufs… J’ai beau voir des photos , il me faudrait un œil extérieur ! Surtout que j’ai une grande classe avec baie vitrée. Bref je suis convaincue que cela profite, que c’est lie à la pédagogie ( ét pas que un tabouret oscillant) mais… Je modifie …

    1. N’hésite pas à m’envoyer des photos à cette adresse : delphin@tablettesetpirouettes.com C’est vrai que parfois on ne voit pas et quand quelqu’un d’autre observe il remarque des choses !!
      Je pense à deux autres leviers pour t’aider à trouver un espace qui convienne : demande aux élèves leur avis : de quoi ils ont besoin, ce qu’ils aiment ou aimeraient … On est parfois surpris par leur pertinence ! Sinon tu peux aussi passer par un plan, avec des zones spécifiques si tu en as, ça permet de voir la répartition des espace !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.