L’organisation matérielle des élèves

L’organisation matérielle des élèves

Dans mon école, la ville nous demande de faire les commandes en mars/avril. C’est très tôt dans l’année, mais pas le choix donc il faut bien s’y mettre !

C’est ma 2ème année en CM1 (enfin CE2/CM1 l’année dernière), alors je commence à trouver mes marques et à voir ce dont j’ai besoin niveau matériel.

Avant de commencer les commandes, 2 étapes à faire pour moi :

1) Faire l’inventaire de ce qu’il nous reste (type, quantité, couleur)

2) Faire un bilan de ce qu’on a utilisé et voir ce qui fonctionne ou non.

L’inventaire, ça va c’est simple !

Concernant le bilan, voici ce que j’ai noté :

– trop de supports (13, en comptant l’agenda, les pochettes de rangement et cie) : manque de repérage pour les enfants, trop lourd s’il faut ramener à la maison, et ça prend trop de place dans mes petites cases déportées !

– cahiers 24 x 32 : à limiter. J’aime le grand format pour mes leçons  à manipuler par exemple, mais en cahier du jour c’est trop grand pour des petits (pourtant en cm1). Je rejoins l’avis de Charivari sur ce sujet (et un article qui détaille tout ça par ici).

– en demander moins aux élèves : on fait des listes communes par niveau pour donner en fin d’année et quand je suis arrivée il était courant de demander aux parents des cahiers ou classeurs. C’est bien parce que ça gagne de l’argent sur ta commande, mais en réalité ça ne me plait pas trop. Déjà l’école est tenue de fournir le matériel (on pourrait parler aussi des stylos, règles … mais là je trouve que les élèves aiment choisir leurs affaires dans la trousse, et moi la première, je n’aime pas écrire au Bic, mais j’en laisse à dispo si besoin). Ensuite, ils achètent parfois du matériel qui ne tient pas la route : classeurs à 2 anneaux qui s’ouvrent tout le temps, crayons de papier qu’on taille 10 fois avant d’avoir une mine correcte, intercalaires de couleurs différentes donc on ne peut pas donner d’indications du type  » dans l’intercalaire vert… », colle qui ne colle pas, bref, je pense que vous avez ça aussi dans vos classes. J’ai donc décidé de commander tout ça et de leur fournir.

– le classeur : pratique en soi, mais tellement compliqué !! Bon je persévère, je referai des APC méthodologie sur ça. On y croit !!

Alors voilà ce que ça va donner :

On s’est harmonisées sur le cycle 3, cahier d’anglais qui passe du CM1 au CM2, cahier de culture aussi.
Ce cahier de culture, c’est un regroupement de plusieurs domaines pour créer un objet personnalisé autour des œuvres rencontrées.

On tente le cahier 4 matières avec histoire, géo, sciences et EMC, ça devrait tenir !

Je poursuis mon cahier de réussites et progrès, ça fonctionne bien, il pourrait être de cycle mais mes collègues n’en utilisent pas (encore !).

Je reviens au petit cahier du jour, pour les raisons évoquées plus haut.

Je laisserai les enfants choisir leur cahier de brouillon et donc l’acheter, ça sera personnalisé, mais bien sûr j’en ai en stock si besoin.

En orthographe, je fonctionne avec la méthode Picot, cette année j’ai tout mis dans un porte vues, c’était bien donc je continue.

La pochette fourre tout c’est pareil, il nous faut un endroit de stockage (à vider régulièrement hein !).

J’ai acheté des pochettes de rangement transparentes A5 pour les fichiers MHM, bien pratiques. Je leur mets une fiche de suivi des fichiers donc la transparence c’est bien pour voir directement où on en est.
Le classeur, commandé par l’école pour qu’il soit solide, servira pour la lecture avec les ateliers DECLIC (je vous renvoie vers la classe de Mallory, Lala aime la classe, Melimelune ou encore l’Univers de ma classe, des ressources au top !). Je ferai 6 parties : les lectures au choix (suivi de leurs lectures perso), les stratégies de lectures (mini-leçons), la fluence (avec le travail de Teacher Charlotte), la littérature collective (étude de livres communs à tous), et les gammes de lecture (de Mélimélune encore !) et dans la dernière partie je verrai mais cette année j’y rangeais les plans de travail.

Enfin un achat personnel : un cahier de dessin. J’aimerais mettre à l’honneur la créativité personnelle de chacun, et j’espère que cet outil va m’y aider.
Je demande un agenda, je trouve ça bien plus pratique et simple à utiliser qu’un cahier de textes.

Vous savez tout !

Bon si on compte j’ai toujours 13 supports… et pourtant j’ai l’impression d’avoir réduit.

Je referai le point l’année prochaine !

Si ça vous intéresse, je partage le doc récapitulatif des fournitures :

 

 

Et puis les inclassables : un porte-vues que j’utiliserai pour la grammaire en lien avec la méthode de F.Picot « Faire de la grammaire au CM1 », on y mettra les textes et les exercices (j’utiliserai les fiches de Lala aime la classe, merci !), on y mettra les exercices faits sur feuille de classeur à la suite, et les collectes à la fin (mais cette partie est encore floue pour moi donc à voir !).

Une pochette à élastiques servira à mettre ce qui est en cours et ne peut pas être rangé ailleurs.

Gros sujet de discussion sur les réseaux : les fichiers élèves MHM (méthode heuristique de maths) en format A5. Et bien j’ai vu des pochettes A5 à Carrefour qui feront bien l’affaire.

La dernière partie est pour le moment vide, ça sera peut être les cercles de lecture si je réussis à les mettre en place.

 

Voilà pour mon organisation prévisionnelle, j’espère que ça va aller comme ça. Je trouve toujours que ça fait pas mal de supports, j’aimerais réduire, mais pour le moment je n’ai pas réussi. L’expérience m’y aidera surement !

Vous trouverez ci-dessous mon récap d’organisation :

Et je rajoute la liste de fournitures que je donne aux familles :

 

 

 

 

 

 

 

 

4 réactions au sujet de « L’organisation matérielle des élèves »

  1. Bonjour,
    Dans mon école, on fait acheter un trieur à nos élèves. Du CP au CM, et finalement, ils s’y retrouvent. Peu utilisé en CP , c’est vrai, mais pour les plus grands, tellement plus simple et même pour ranger ensuite dans le classeur. Classeur, qui ne sert qu’à stocker tout le travail terminé. Sinon, pour le reste, comme toi, même en essayant de ne garder que l’essentiel… cela fait bcp de supports…
    Je garde l’idée de la pochette A5 par élève…

    Ensuite, un grand merci pour tout ce que tu partage!! J’adore!!Tant de bonnes idées, support, fonctionnement que j’utilise… MERCI!!

    1. J’ai pensé aussi au trieur, mais je ne sais pas vraiment si ça va m’apporter quelque chose en plus (de mieux !) ou si ça va prendre du temps ! Mais je vais y songer 😉

  2. J’aime beaucoup ton organisation même s’il y a plein de choses que je ne fais pas 😉
    Je vous (charivari et toi) rejoins totalement sur les petits cahiers du jour, je trouve que la tenue du cahier et la gestion de l’espace en sont vraiment facilitées.
    Je retiens ton idée de cahier de culture ! J’avais jusque là plusieurs supports pour chacun des domaines que tu y regroupes, ce qui me gênait, cela faisait beaucoup ! Pour ce qui est poésie, ils font donc éventuellement leurs illustrations à la suite sur les pages à carreaux ou prends tu un cahier moitié carreaux moitié pages blanches ?
    En ce qui concerne ton cahier histoire géographie et sciences, je suppose qu’il doit être épais ?
    Merci pour cet article !

    1. En histoire c’est là que j’ai le plus d’écrits car j’utilise une méthode et il y a des fiches. Mais en géo et en sciences, je ne fais que de l’expérimental ou presque, donc les traces sont plus succinctes mais on a des liens vidéo par exemple ! Quant à l’EMC, beaucoup d’oral et j’ai un cahier de classe « conseil des élèves » donc ici pareil peu de traces.
      Je teste, et si c’est trop juste…je trouverai une solution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.