Escape Game : Agents secrets au collège

Escape Game : Agents secrets au collège

La fin d’année arrive et j’aime proposer aux élèves des séances plus ludiques, et l’escape game est vraiment très apprécié des élèves. Il permet de mettre les élèves en situation de recherche active, de résolution de problèmes complexes et de coopération.
Mon mari, prof de techno dans mon collège de secteur, s’est lancé dans la fabrication de 6 coffres à mécanismes, j’ai donc sauté sur l’occasion pour les intégrer à mon scénario.
Et finalement nous avons conçu nos escape games en parallèle, avec des éléments communs, afin de pouvoir installer une pièce qui nous servirait à tous les deux. Il a donc banalisé une petite salle au collège pour nos aventures.

Le lieu s’y prêtant particulièrement, j’ai voulu proposer un escape game où le but est réellement de s’enfuir de la salle, et après, j’ai créé une histoire autour.

Le chrono est lancé, ils doivent donc fouiller la pièce, résoudre les énigmes et ainsi trouver la clé de la porte de sortie !

Cet escape game avait une dominante technologique et la résolution des énigmes faisait appel à des notions déjà travaillées en classe comme l’écriture en code binaire ou encore l’allumage d’une LED. Et pour le reste, il faut chercher et comprendre !

Voici un extrait de ce qu’il s’est passé dans la salle :

Et pour vous résumer les énigmes  :


J’ai utilisé le site http://ttsdemo.com/ pour faire parler Ella, l’intelligence artificielle du collège. C’est elle qui leur a expliqué pourquoi ils étaient enfermés et comment sortir de la pièce. Je m’en suis servie également en cours de jeu pour leur donner des indications, effet garanti !!

Le coffre à cadenas renfermait les cartes d’agent infiltré et la clé pour sortir de la salle, il fallait donc ouvrir les 5 cadenas pour y accéder.

Chaque coffre en bois contenait soit une énigme pour trouver un code de cadenas, soit le code ou la clé directement.

  • Coffre « Simon Says » : coffre à 4 boutons lumineux, il faut reproduire la séquence lumineuse dans l’ordre. Le coffre donne les couleurs les unes après les autres (rouge- rouge bleu- rouge bleu jaune ….).

(cliquez sur la photo pour voir son fonctionnement)

Pour les écoliers, la coopération était indispensable car aucun n’a réussi à trouver les 15 couleurs seuls. L’un notait, l’autre appuyait. Dans ce coffre se trouvait un cryptex à lettres que l’on réussissait à ouvrir en résolvant un algorigramme.

(Vous avez trouvé la réponse ?!)

  • Coffre à contacts électriques : 9 vis sont présentes sur le dessus du coffre et chacune porte un numéro. Avec les 2 câbles trouvés dans le cryptex il fallait relier 12 et 57 (heure indiquée à l’horloge) et le coffre s’ouvrait. Dedans les élèves trouvaient les clés d’un cadenas.

  • Coffre Nord-Sud-Est-Ouest : sur le coffre 6 flèches de couleur, qui correspondent aux 6 points placés sur une carte affichée dans la salle. Il faut orienter les flèches selon leur position par rapport à nous, en France. Quand toutes les flèches sont bien orientées, le coffre s’ouvre ! A l’intérieur se trouvait un message codé en binaire, et ils avaient le code d’affiché au tableau. Le message donnait le code du cadenas.

  • Coffre à pavé numérique : dans le frigo étaient cachés 5 ballons glacés et dans la salle une clé avec 4 ronds de couleur. Dans les ballons glacés étaient piégées des pièces de couleur portant un numéro. En remettant les pièces dans l’ordre indiqué par la clé, on trouvait le code à taper sur le coffre, en rajoutant « * » (elle aussi piégée dans la glace).

 

 

  • Coffre NFC : dans la salle se cachait une carte NFC qui une fois passée sur le coffre ouvrait le mécanisme. Dedans était cachées une pile plate et une LED UV.

 

  • Coffre à interrupteurs : sur le tableau de la salle il y avait une carte blanche, en allumant la LED avec la pile, on faisait une lampe UV et on pouvait voir un schéma. Ce shéma était à reproduire sur le coffre en enclenchant les interrupteurs et le coffre s’ouvrait. A l’intérieur il y avait le code d’un des cadenas.

 

Je dois dire que tout ça était assez relevé pour mes petits CM1 ! Nous avons pourtant bien adapté la version collégiens mais il y avait beaucoup d’énigmes imbriquées et les enfants ont quand même du mal à coopérer et surtout à persévérer. Ça donne souvent un « bon je n’y arrive pas tant pis », alors qu’ils vont devoir l’ouvrir ce coffre !!!

Bref, l’important c’est qu’ils aient réussi à aller au bout et qu’ils aient passé un bon moment. Nous avons profité de la structure du collège et des compétences du prof de techno pour vivre une expérience en totale immersion, alors un grand merci à lui (je l’ai déjà remercié mais même si c’est mon mari ça mérite d’être dit publiquement !).

Quant à la version de mon mari, le scénario était autour d’Alan Turing et de la machine Enigma qui servait à crypter les messages des allemands pendant la 2nde guerre mondiale. C’est pour cela qu’on retrouve plusieurs photos de lui dans le jeu. Pour les collégiens, il y avait une machine Enigma à trouver dans le coffre à cadenas et des messages à décoder grâce à elle, mais ceci est une autre histoire…!

 

 

 

 

 

 

 

 

3 réactions au sujet de « Escape Game : Agents secrets au collège »

Répondre à nobbette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.